Dico

A

AOC (Appellation d'Origine Contrôlée)

Ce label garantit que le vin que tu es en train de déguster est bien issu du terroir et d’un savoir-faire dont il se revendique. Tu peux donc l’offrir à ton grand-père : c’est une valeur sûre.

AOP (Appellation d'Origine Protégée)

Depuis 2009, la réglementation européenne sur les vins a été adoptée et les AOC sont devenues officiellement AOP. La France possède aujourd’hui plus de 300 AOC/AOP.

Pour en savoir plus

Astringence

Si ton vin est un peu âpre et rude en bouche et que ça a le goût de thé trop infusé, c’est que celui-ci est astringent. Les jeunes vins rouges, riches en tanins sont souvent astringents et ont besoin de s’assouplir avec le temps. Une solution ? Carafer ton vin !

B

Biodynamie

Mouvement écologique dans lequel la vigne est considérée comme un écosystème où l’équilibre entre plante, sol, terre et environnement doit être maintenu. Ce qui conduit notamment les vignerons à un suivi strict du calendrier lunaire ou à utiliser des préparations à base de plantes plutôt que des engrais chimiques. Loin d’être caricaturale, la méthode est complexe et a fait ses preuves au niveau gustatif.

Pour en savoir plus

C

Chambrer

Ce n’est pas une blague : on te demande juste de sortir ta bouteille de vin rouge de ta cave afin que celui-ci atteigne naturellement la température idéale de dégustation. C’est pour le bien de ton palais !

Charnu

Dense, tendre, avec de la matière….Non, tu n’es pas, dans ton lit, sous ta couette ! Il s’agit d’un vin ayant de la chair. Cette sensation provient d’un bon équilibre entre la rondeur apportée par l’alcool, la puissance des tanins qui apporte la structure et la richesse des saveurs. Bref, c’est un vin très douillet !

Charpenté

C’est un peu pareil pour nous : une personne bien charpentée est en général bien constituée, voire bodybuildée. Goûter un vin charpenté c’est se confronter à sa force. Sa structure tannique lui confère une belle puissance et de bonnes possibilités de vieillissement.

D

Décanter

Littéralement, cela signifie : clarifier quelque chose. Décanter un vin consiste à séparer le dépôt d’un vin du vin lui-même. Pour se faire, il suffit de le transvaser de la bouteille à la carafe, pour lui permettre d’abandonner son dépôt. En général, les vins que l’on décante sont des vins plutôt vieux. Ce procédé est d’ailleurs mieux supporté par des vins puissants, tanniques, et capables de résister à l’oxydation. Pour les vins jeunes, qui ont besoin d’être aéré, on carafe et on secoue !

Dépôt

Effrayant pour certains, qualitatif pour d’autres, le dépôt du vin soulève beaucoup de questions. Pourtant, il ne faut pas s’inquiéter : le dépôt n’est pas nocif pour ta santé, mais le résultat d’une réaction chimique à l’intérieur de la bouteille. Preuve que le vin, c’est vivant ! Trois origines possibles : le choix technique du vigneron, l’évolution du vin ou la formation de cristaux de tartres. Les solutions pour l’éviter dans les verres ? Quelques minutes avant le service : relever la bouteille pour que le dépôt se retrouve au fond ou décanter le vin.

E

Équilibré

La qualité d’un vin est jugée par son équilibre. Un vin est équilibré lorsque tous ses constituants et saveurs (niveau de sucre, d’acidité, d’alcool et d’amertume) sont en harmonie. En particulier : alcool et acidité dans les vins blancs secs ; alcool, acidité et sucres dans les vins blancs moelleux ; alcool, acidité et force tannique dans les vins rouges.

F

Fermé

Un vin fermé n’est pas forcément mauvais ! Il est encore jeune et timide : il n’exprime qu’une faible partie de ses arômes. Pour qu’il t’offre le maximum de ses saveurs, tu dois être patient et attendre un peu avant de le déguster ou bien le mettre à température et l’oxygéner.

Fermentation Alcoolique

Toute la complexité, le charme et la saveur du vin tient à un même processus, celui de la première fermentation du jus de raisin. Au cours de celle-ci, les sucres, sous l’action des levures, sont transformés en alcool et en gaz carbonique avec augmentation de la chaleur. Pendant cette réaction chimique, la maîtrise des températures et l’aération sont primordiales pour que le sucre renfermé dans la pulpe des raisins pressés se transforment petit à petit en cette boisson raffinée qu’est le vin.

G

Grumer

Grumer, quel mot étrange ! Mais dans la pratique, grumer est la meilleure méthode pour goûter le vin et la meilleure façon de l’apprécier. Il suffit de garder le vin en bouche et d’y faire entrer un filet d’air léger et rapide de manière à faire de petites bulles. L’apport d’air va permettre de ventiler et de révéler des arômes rapidement. Pour la vidéo tuto c’est par ici.

I

IGP (Indication Géographique Protégée)

D’abord utilisée pour d’autres produits de l’agroalimentaire (jambon, volaille…), l’IGP est depuis 2009 la dénomination pour les vins de pays. Les vins avec IGP proviennent, comme pour les vins d’AOC, d’une zone géographique délimitée.

L

Larmes

Épaisses, grasses, fines ? Il est possible que tu aies déjà entendu parler de larmes ou de jambes du vin, voire même de la cuisse. Il s’agit en réalité des traces laissées par le vin sur les parois du verre lorsqu’on l’agite ou l’incline. Elles déterminent si le vin est léger ou s’il a un niveau d’alcool élevé. Plus les larmes sont épaisses, plus la teneur en alcool et en glycérol (gras) est forte.

Longueur

Vous avez déjà entendu un connaisseur évoquer la belle longueur d’un vin ? Ou à l’inverse, déplorer qu’un vin est court en bouche. La longueur ou la persistance d’un vin, c’est le temps après la dégustation durant lequel le vin va laisser en bouche des arômes et une impression plaisante et persistante (ou pas donc !).

M

Millésime

Le millésime est l’année de récolte d’un vin. C’est une information importante car elle renseigne sur la qualité et le potentiel de garde d’un vin. Il reflète le climat et le travail sur la vigne du vigneron d’une année qui vont influencer le goût du vin. Il existe des vins qui ne sont pas millésimés, comme la plupart des champagnes. Certains vins, en fonction de leur cahier des charges, peuvent mentionner un millésime dès que 85 % de l’année constitue l’assemblage.

N

Nerveux

Un vin nerveux caractérise souvent un jeune vin blanc. Cela signifie que l’acidité est élevée et marque le palais de manière très accentuée, sans pour autant que ce soit un défaut. C’est souvent le cas pour les jeunes Muscadet ou Sancerre.

O

Oxydation

L’oxydation est une réaction chimique qui se produit lorsque le vin entre en contact avec l’air. C’est un processus naturel et permet même généralement d’améliorer l’expression d’un vin. Ce qui devient un défaut c’est quand il est déjà oxydé au moment de l’ouverture de la bouteille. Cela se traduit par une modification de la couleur (tuilée pour les rouges, ambrée pour les blancs) et des arômes qui vont tourner au vinaigre. Autrement dit, ton vin est imbuvable et ta bouteille définitivement perdue ! Certains vins possèdent un caractère oxydatif volontaire comme les vins jaunes du célèbre Château-Chalon du Jura, le Jerez espagnol ou les vieux Rivesaltes ou Banyuls du Roussillon L’oxydation est le phénomène inverse de la réduction.

P

Pourriture Noble

Mais comment la pourriture pourrait accéder à la noblesse ? La pourriture noble, c’est le résultat du développement du Botrytis cinerea, un champignon microscopique, sous certaines conditions atmosphériques (matinées brumeuses et journées ensoleillées). Le champignon va absorber l’eau et l’acidité des baies qui vont alors se dessécher et se concentrer en sucre. Ce processus permet d’élaborer des vins blancs liquoreux.

Primeur

Un vin primeur est un vin jeune destiné à être consommé dans les mois qui suivent la récolte. Il est mis en bouteille et commercialisé très peu de temps après la fermentation (environ deux mois). Par exemple, le beaujolais primeur (ou beaujolais nouveau) peut être bu dès le troisième jeudi de novembre.

R

Réduction

La réduction est un phénomène chimique que l’on rencontre lorsque le vin n’est plus en contact avec l’oxygène. Votre vin peut alors prendre diverses odeurs : la serpillière, le pneu, voire l’œuf pourri ou le chou. Rassure-toi : parfois il suffit d’aérer quelques temps ton vin dans une carafe ou bien tourner le vin dans ton verre pour l’aérer et faire disparaître ces mauvaises odeurs.

Robe

La robe est un terme souvent employé pour qualifier l’aspect extérieur d’un vin. Le sens de la vue est très important dans l’analyse du vin, on en apprend beaucoup sur le vin avant même de le goûter ! Sa robe va alors désigner sa couleur, son intensité, sa limpidité, sa brillance et sa viscosité. Elle évolue au fur et à mesure des années.

Rond

Un vin rond est un vin souple avec de la matière donnant en bouche une agréable impression d’onctuosité. En gros, un vin rond est un vin dont l’alcool l’emporte sur les autres sensations en bouche, qui remplit le palais et donne une impression douce, sans âpreté.

S

Sucres Résiduels

Le sucre est présent naturellement dans le vin. Au cours de la fermentation du raisin, tous les sucres du vin ne sont pas obligatoirement transformés en alcool. Les sucres restants sont les sucres résiduels Par exemple, les vins moelleux possèdent entre 30 et 50 grammes de sucre par litre, les vins liquoreux ont plus de 50 grammes par litre. Les vins secs en possèdent si peu (0,1 à 4 g/litre) que le sucre n’est pas perceptible gustativement. La perception des sucres résiduels est également conditionnée par l’acidité du vin, qui atténue la sucrosité.

Sulfites

Lorsque l’on parle de « sulfites » en oenologie, on parle de soufre, et plus exactement de dioxyde de soufre (SO2). Cette substance est naturellement présente dans le vin en raison des levures mais les vignerons peuvent en rajouter en quantités variables au moment de l’encuvage ou à la mise en bouteille. Le soufre contient des propriétés antioxydantes et antiseptiques qui permettent de contrôler la fermentation du vin, de protéger contre l’oxydation et stabiliser le vin en bouteille.

T

Tanins

Les tanins sont des substances naturelles se trouvant dans la rafle, la peau et les pépins du raisin. Ce sont eux qui apportent au vin certaines de ses propriétés gustatives, dont son côté rugueux, mais aussi sa capacité de longue conservation. La teneur en tanins évolue selon les cépages, la méthode de vinification ou l’âge du vin.

Tranquille

Un vin tranquille est un vin qui ne forme pas de bulles à l’ouverture de la bouteille. C’est donc exactement l’inverse d’un vin effervescent. La plupart des vins sont tranquilles.

V

Vendanges Tardives

Les vendanges tardives existent depuis des siècles. Comme leur nom l’indique, elles se pratiquent tardivement, c’est-à-dire environ un mois après la fin des vendanges traditionnelles (de fin août à la mi-octobre, selon les régions viticoles). Les vendanges tardives consistent donc à laisser mûrir le raisin, au-delà de son seuil de maturation, entraînant une concentration des sucres ce qui permet d’obtenir des vins moelleux liquoreux. Des conditions spécifiques de viticulture et vinification sont aussi nécessaires pour mentionner « vendanges tardives » sur l’étiquette d’un vin.

Vieilles Vignes

La mention « vieilles vignes » est vaste, il n’y a pas de seuil à partir duquel on peut attribuer cette mention, et elle peut aussi bien qualifier une vigne de quelques années, qu’une de plus d’un siècle ! Généralement, au-delà de 20 à 25 ans, les rendements des vignobles se stabilisent : les vignes sont profondément enracinées, et les raisins produisent des vins plus riches et plus concentrés en arômes. Il peut être intéressant de se renseigner sur l’âge des vignes et la conduite du vignoble avant d’acheter une bouteille, la mention « vieille vigne » n’est pas un gage de qualité, attention au côté marketing !

Vif

Un vin vif est un vin frais et léger, avec une légère acidité mais sans excès, qui reste agréable.

Viniculture

La viniculture renvoie au vin, donc à tous les autres aspects qui ont lieu après la récolte, dont la vinification, l’élevage, la commercialisation et la dégustation, mais plus vraiment à la production.

Viticulture

La viticulture renvoie à la vigne, donc à la production du raisin. On parle de viticulteurs pour désigner la personne qui travaille la terre, plante les vignes et récolte le raisin. Le viticulteur confie son raisin à une cave coopérative ou un négociant qui se chargera de la vinification. On parle de vigneron quand la personne vinifie et commercialise en plus son vin elle-même.